Vins de bourgogne sud
English Version

Vins de Bourgogne Sud

Accueil | Les Evénements | Actualités

Les vins du domaine "Les Jean-Loron" à l'Honneur !

BEAUJOLAIS. EN CHÉNAS, DANIEL BOUCHACOURT EMPILE LES MÉDAILLES D’OR.

Son excellence Bouchacourt !

Daniel et Françoise Bouchacourt en leur caveau du domaine "Les Jean Loron" à La Chapelle-de-Guinchay. Leur chénas médaillé d’or 3 ans de suite leur vaut un prix d’excellence.

Médaillés d’or trois ans de suite, Daniel et Françoise Bouchacourt (La Chapelle-de-

Guinchay) décrochent un prix d’excellence à Paris.

Représenter la 8 e génération de vignerons dans la famille n’assure en rien la bonne santé d’un domaine viticole.

 En 2009, en 2010 et en 2011, ils ont décroché l’or. « On a trois terroirs sur l’exploitation. Le chénas médaillé vient des ‘‘Gandelins’’, un sol sableux granitique exposé plein sud sur lequel mes ceps ont plus de 60 ans.

 Nous les vendangeons à la main », commente Daniel. Inutile de dire combien ces récompenses soutiennent les ventes du domaine. « Les médailles contribuent surtout à fidéliser nos clients. Ils peuvent se dire ‘‘j’ai bien choisi’’. Quand on fait des salons,

la médaille parle pour nous. Si le client doute de lui et s’il a le choix entre trois vins, il prend le médaillé. » Installé en 1975 et récompensé d’un prix Bacchus à Mâcon dès 1976, le vigneron se souvient de la pub que lui fit cette récompense.

Quant à Paris, ces trois années en or valent au couple un « prix d’excellence » en 2012. Une distinction imaginée il y a quelques années par les organisateurs du concours pour récompenser les meilleurs producteurs de leur constance au plus haut niveau. Pour le Domaine de Trémont, c’est déjà le 2 eme prix d’excellence ! C’est le seul domaine ainsi récompensé en Beaujolais cette année.

Bonne pub aussi pour la moins connue des appellations de ce vignoble sur laquelle près de 60 vignerons vinifient et embouteillent eux-mêmes.

«Je postule au concours pour la reconnaissance, pour valoriser notre produit et pour la satisfaction personnelle. Il y a sans doute des vins aussi bons que le nôtre mais ses médailles signifient qu’il est l’un des meilleurs présentés au Salon!»

Les Bouchacourt sont vignerons sur 19 ha. Ou du moins l’étaient. Leur fils Guillaume en a repris 14,5 ha. leur fils entend convertir tout ou partie du domaine en bio, un mode de production dont leurs parents sont assez proches.

En cave aussi, Daniel entend bien passer le relais. Pour que le nom Bouchacourt continue de scintiller au palmarès de Paris.

Haut de page Haut de page